17 juillet 2011

Portal 2

Une série, ça se déguste du début à la fin. La chose est on ne peut plus vraie avec Portal. J'ai acheté, installé et fini Portal 2. Et il est bon !

Faisons le tour des nouveautés. Valve entertainement semble avoir cherché à corriger absolument tous les points critiqués du premier opus. Les environnements étaient trop uniformisés ? Baladez vous donc dans des lieux aussi variés que les locaux aseptisés maintenant en ruine et couvertes de plans de patates. Les blocs modulaires sans fonds, les anciens locaux d'Aperture durant les 30 glorieuses, le tout magnifiquement modélisés et grouillant de détails. Le moteur graphique est une bombe qui contribue lourdement aux ambiances de jeu.

Le scénario est trop linéaire ? alors va pour des retournements de situation rocambolesques, des évasions impromptues, des surprises à chaque coin de passerelle, des pièges grossiers. 

Le jeu est trop court ? Le monojoueur est pratiquement deux fois plus long. J'ajouterai que ça fait toujours pas gras, mais l'effort est louable. L'expérience multijoueur vient allonger passablement la durée de vie avec une campagne coop entièrement scénarisée.

Eh oui, pour la première fois, j'encense un mode multijoueur dans un jeu prévu pour le mono. Celui-ci vous permet d'accéder à tout un pan de l'histoire de Portal autrement inaccessible. Nous n'avons donc pas affaire à une simple adaptation mais bien à du fluff. Afin de rendre l'ambiance, les communications sont gérée par des actions bien prcises. Cela reprend en partie l'idée que j'avais pour du multi à ambiance : on ne laisse pas les joueurs faire n'importe quoi, on leur permet de communiquer à travers une grille d'action qui les limite à des paroles cohérentes. On peut donc afficher toute sorte d'émotions, on peut montrer des éléments, lancer un compte à rebours. Il y a bien une fonction de tchat (hélas?) mais elle est réduite à sa plus simple expression et est bien souvent totalement inutilisée.

En conclusion, Portal 2 reprend les points forts du premier (les voix d'Ellain Mac Lain, pour ni citer qu'un point majeur) en améliorant les points faibles. Je regrette presque qu'il ne soit pas le premier, je ne sais même pas pourquoi en fait car j'aurais alors râlé. Bref Portal 2 est un excellent titre. Je le recommande chaudement.

MJ

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire