19 juillet 2011

Némésis

C'est (à nouveau) un livre d'Asimov qui se cache derrière ce titre. Némésis est un roman stand-alone, pas très épais même, qui nous plonge dans les débuts de l'exploration spatiale.

Premier constat, avec un minimum d'imagination, ce roman se place aisément dans la chronologie Asimov. Contemporain des premiers romans de la série des Robots.

Après lecture, je le qualifierai de bon. Pas excellent, sans doutes, mais à l'évidence bon. Les personnages sont très attachants, les intrigues tant scientifique que politiques ou personnelles sont très bien ficelées. Il y a deux trois éléments capillotractés par moments. Je ne suis que moyennement partisan du trip "Gaïa" et assimilés, disons que je n'en vois pas l'intérêt. 

Il faut mentionner une entorse majeur au style Asimov : on y trouve des descriptions romantiques de paysages. Si les autres monographies sont ordinairement sobres, celle-ci s'offre le luxe d'un peu de finesse dans ce monde de brutes.

Enfin, je me dois de mentionner l'ombre au tableau. Le quatrième de couverture contient des SPOILS monstrueux ! Ne le parcourez sous aucun prétexte si vous compter lire Némésis sous peine d'avoir un résumé des 98% du livre. Non je n'exagère pas. En fait, je ne sais pas à qui on doit cette bourde, mais dans le genre se tirer une balle dans le pied, ça y va fort.

MJ

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire