13 avril 2011

Les guerres de Wess'Har - la cité de perle

D'après vous, que se serait-il passé si Mission Basilic s'était déroulée sur Pandora ? C'est à un peu à cette question que Karen Traviss tente de répondre. 

Une expédition scientifique, escortée par une poignée de Marines se rend sur une planète paradisiaque éloignée pour retrouver une petite colonie humaine avec laquelle on a perdu tout contacte (distance oblige). Ils sont menés par une flic acerbe, pas féminine pour deux sous, mais diablement efficace avec beaucoup d'autorité. C'est un clone d'Honor Harrington, mais bon elle a un nom différent.

Je vais être honnête, je n'ai pas réellement apprécié cet ouvrage. L'auteur écrit du Star Wars* et ça ce sent : profusion de noms exotiques dont le but principal est de faire genre. Pour renforcer l'immersion, on ne les introduit pas et on ne met pas de lexique. La narration implique également des flashs blacks sans prévenir. Le but est probablement de représenter l'âme humaine torturée, mais l'effet est qu'on se demande surtout à quoi ça rime. Mon bilan personnel est que le premier tiers fut très peu immersif et je l'ai lu du bout des lèvres. Pourtant je vous assure que j'ai fait des efforts, l'ouvrage m'ayant été chaudement recommandé, pensez bien que c'est pas par plaisir que je l'ai pris en grippe**. Le second tiers relève la barre, notre petite communauté mène sa vie avec des renversements légers, mais prenants. La fin du bouquin détonne beaucoup, car l'action y prend de l'importance, mais paradoxalement des longueurs parviennent tout de même à s'y loger.

Ma conclusion est donc plus que mitigé. C'est une fable écologiste engagée qui nous est servie sur un plateau, avec des inspirations on ne peut plus marquées et une écriture franchement moyenne. Notez que c'est peut -être le traducteur, mais je considère que cela revient au même. Les Pratchett sont des exemples extrêmes que des traducteurs peuvent être excellents. La fin de l'histoire ne laisse pas augurer une suite intéressante et il est donc peu probable que je fasse l'effort de lire la suite, surtout quand il y a autant d'auteurs de science-fiction qui se battent pour figurer dans ma bibliothèque. De la même manière, je ne vous recommanderai pas cet ouvrage, ami lecteur.
MJ


* Entre autres le scénario du dessin animé Clone Wars.
** En fait, on me l'a recommandé, j'ai lu le quatrième de couverture et l'ai trouvé très mauvais. Une vendeuse passant par là m'a dit que si celui-ci était bel et bien moyen, l'intérieur du livre était bon. (Comme les noix je crois. Sauf que je n'aime pas les noix non plus.)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire