9 avril 2011

Black Prophecy

Vous n'imaginez pas à quel point je suis déçu. 

Black Prophecy est un MMORPG gratuit qui a pour particularité de vous mettre dans la peau d'un pilote de vaisseau de combat. Après une première mission en tant que canonnier sur une tourelle de défense (vous apprenant à viser de manière balistique) vous prenez les commandes d'un chasseur et allez pouvoir dessouder au fil de l'aventure bien des adversaires dans de magnifiques environnements en trois dimensions. Bases spatiales complexes, champs de comètes glacées, zone de débris, l'espace est loin d'être vide et vous aurez à jouer avec ces éléments pour semer vos poursuivants tout en alignant les chasseurs ennemis. Parfois il vous faudra détruire des croiseurs sur lesquels vos armes seront sans effet, hormis sur certains points spécifiques (générateurs de boucliers, tourelles, portes de soutes). 

Franchement j'ai été bluffé. Le gameplay ne ressemble en rien à un MMORPG, les graphismes sont authentiquement à couper le souffle (et la carte graphique de mon vieux Tesla), les musiques sont grandioses, de prime abord, on peine à trouver des défauts.

De prime abord ...

Pour commencer, le PNJ m'ayant donné la première quête a refusé de la valider. Eh! Je suis pas manche quand même, cliquer sur terminer quand tous les objectifs sont remplis devrait être à ma mesure. Figurez-vous qu'après moult tentatives j'ai refait un compte et depuis aucun problème!

Du moins à ce sujet ...

Quelques missions excellentes plus tard, je dois faire une série de quêtes pour finalement fuir un champ d'astéroïdes. Après quatre essais ratés (pour lesquels il faut se taper la série de quêtes chaque fois avec les cinématiques (mangifiques) entre-deux) je tente quelque chose : virer l'armement de pointe et le bouclier de mon vaisseau. Et voilà! La masse de mon chasseur était telle que son accélération ne lui permettait pas d'accomplir l'objectif. C'est pas malin tout de même.

Et si c'était que ça ...

Après une bataille de grande envergure mémorable, je choisis l'une des deux factions (Génides, les humains bioaméliorés ou Tyi, les humains cybernétiques) pour arriver dans le jeu à proprement parler. Jusqu'ici, il y avait bien quelques zones de quêtes ouvertes, une station spatiale avec les PNJ et des instances pour les missions. (Visiblement, l'histoire se fait toujours en instance et seul. Ce n'est pas plus mal, mais d'aucuns trouveront que pour un MMO ...)

Dès cet instant, je vous le dis, ce jeu est un free MMORPG pourrave comme tous les free MMORPG. Deux quêtes et demie qui se courent après dans une zone ouverte ou les premiers joueurs lvl 10 vous démontent la tête alors que les lagg vous empêchent ne serait-ce que de voir votre santé descendre.

Et surtout ...

Le malus de mort. Mais bon sang les développeurs ont quoi dans la caboche ? Ils le savent que ces systèmes de malus qui durent des minutes et des minutes après le trépas ont transformé les meilleurs titres en bouses injouables ?! Vous avez envie vous d'aller avec -30% aux dégâts, au bouclier et au blindage partir à la chasse aux joueurs qui vous ont mis dans cet état ? 

Conclusion, je ne vous recommande pas Black Prophecy. Il est très beau, mais c'est absolument tout ce qu'il a pour lui.
MJ

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire