6 mars 2011

Witness

Je ne prétends pas toujours être dans les dernières nouveautés. C'est donc sur un ancien film que je vais me pencher avec Witness. Polar tourné en 1985 avec Harisson Ford, on retrouve ce dernier en policier charger d'élucider un meurtre (quand je vous disais que c'était un polar!) avec pour seul témoin un petit garçon amish.

Ah ? Vous n'avez pas la moindre idée de ce qu'est un amish ? Communauté religieuse d'Amérique du Nord refusant de se mêler à la société moderne et d'en utiliser les produits, très solidaire et globalement germanophone. 

Vous voulez un film (presque) contemporain avec du choc de culture en pagaille ? Vous allez être servi. Les scènes dégagent une sorte de comique de situation très sourd, parfois une couche supplémentaire est volontaire. "- Grand-mère, vous prenez une photo de moi et je vous mets carrément à poil pour vous étouffer avec votre soutien-gorge." Mais plus important, le côté ambiance sombre donne beaucoup de cachet à ce titre. En fait, je trouve qu'il s'inspire infiniment de Blade Runner, sorti trois ans plus tôt. La science-fiction en moins, ce qui peut être un argument pour certains.

Le sujet de la violence est traité avec brio. Il faut bien dire que c'est un sujet central : meurtre, vengeance, action policière versus religion et sensibilité individuelle. Les scènes d'action ne sont jamais gratuites.

Moralité ? Justement. Ce film est, je crois, accessible à tout un chacun. Je le recommande vivement. 
MJ

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire