24 mars 2011

Herbert, ses lasers, ses boucliers

Si vous avez raté quelque chose, Herbert est l'auteur de Dune, univers de science-fiction au cachet très subtile. Je vous passe les considérations les plus basiques pour me tourner directement vers un sujet très précis, j'ai nommé les armes*. Dune, comme presque toute science-fiction, nous met en présence de boucliers d'énergie. C'est cependant presque le seul qui tire des conclusions majeures de l'existence de cette technologie : le champ Holzman ne peut être pénétré que par un objet allant à moins de 10cm/s et est pratiquement invulnérable aux attaques les plus puissantes. Tout l'art de la guerre est alors révolutionné et les soldats de métier sont équipés en série de dagues et d'épées, les armes à feu devenant un gadget destiné à abattre une cible - rare - dépourvue de bouclier (donc en embuscade ou sur des civils désarmés).

Jusqu'ici, c'est une réflexion très intéressante sur les implications d'une évolution technologique. Les armes lourdes (blindés, artillerie, tapis de bombe, etc) ne sont désormais plus utilisées du tout**. Il est amusant de noter que les dérivés de Dune (par exemple les jeux vidéos  Dune, Dune 2, Dune 2000, Empereur, bataille pour Dune ou l'excellent mode Dune Wars pour civilization IV) ne parviennent pas à accepter cet état de fait et nous n'allons pas tarder à voir pourquoi.

Une autre technologie existe sur Dune, le laser. Très puissant, cette arme possède l'intéressant défaut de causer deux explosions atomiques en cas de rencontre du faisceau avec un bouclier Holzman : une pour le tireur et une pour le tiré. Baboom-baboom ! Eh bien, là je trouve cela incohérent. L'usage d'arme atomique (y compris la réaction laser-bouclier) est absolument interdit. Les lasers sont donc de puissants jouets destinés à faire un travail aussi rare que facile (dégommer les civils et les militaires n'ayant pas allumé le bouclier). Un truc aussi dangereux qu'inutile devrait avoir été interdit à la fabrication, les plans brûlés ou séquestrés par le pouvoir impérial. 

Quand j'en ai parlé a mes joueurs (dans l'hypothèse d'un jeu de rôle Dune), la réaction fut immédiate : "Super, l'arme absolue. Une machine avec un laser". La réponse logique est que les machines capables de bosser en solo sont interdites par la Bible Catholique Orange et le Jihad Butlérien. Mais la solution logique que je craignais tant fut proposée*** "Rien à foutre, je mettrai une ficelle sur la détente. C'est pas interdit ça les ficelles ?"

Et le pire c'est que c'est on ne peut plus logique. Il ne peut pas y avoir eu sur 3'ooo ans avec 120 maisons personne qui ne s'est dit que le laser et la ficelle lui permettrait de massacrer les Sardaukar, tuer l'Empereur et prendre le pouvoir. Ou alors le bouclier ayant trouvé sa parade aurait dû tomber en désuétude en raison de la dangerosité extrême pour le porteur. Plus de boucliers ? Bonjour tank, bonjour bombardier c'est reparti comme en 2000 ! 

En conclusion, si quelqu'un se sent d'humeur à contre-argumenter, c'est avec plaisir, mais je crois franchement que nous sommes face à l'une des grosses incohérences de Dune. Feu la Westwood studio avait été très critiquée pour ses jeux ne faisant pas intervenir la logique du bouclier, mais je crois pas pouvoir jeter la pierre.
MJ


* Et ce doit bien être la troisième analyse sur de l'armement fantasy du Paravent. Il faut croire que c'est un dada.

** L'exception du livre Dune montre bien le côté invraisemblable et unique de ce retour.

*** le joueur concerné se dénoncera s'il le souhaite.

9 commentaires:

  1. EDIT : le mode pour civilization IV s'appelle Dune Wars (et non Battle for Dune).
    Il est par ailleurs excellent et je le recommande vivement pour augmenter la durée de vie de ce jeu dont l'unité de mesure est la centaine d'heures.

    RépondreSupprimer
  2. Moi, je me sens d'humeur à argumenter !

    À vrai dire, je vois des choses qui peuvent maintenir la cohérence. Premièrement, étant donné l'interdiction qui frappe l'utilisation d'arme atomique, la logique voudrait que les lasers ne soient pas très répandus (je dois avouer que je ne me souviens plus du tout si c'est le cas dans le cycle ou pas, faudrait que je les relise....). Mais aussi, qui dit interdiction, dit gens en colère si on le brise...Et dans le cas présent pas mal de monde....

    Et deuxièmement il me semble qu'on ignore l'ampleur exacte de l'explosion crée par l'interaction laser-bouclier (de mémoire je dirais que c'est quand même assez conséquent), du moins la seule chose dont je me souviens à ce sujet et qu'elle est proportionnée à la puissance du laser et du bouclier. Alors suivant la taille de l'explosion, faudrait tout de même une ficelle trèèès longue. Et pour tirer sur une gâchette grâce à elle, il faut que cette dernière soit tendue, donc potentiellement assez visible si c'est sur une longue distance et facile à trancher. Or si l'explosion crée est assez grande, on en retourne au principe de base que le tir de laser sur un bouclier reste un attentat suicide.

    Et puis, je doute fortement de la précision du tir dans le cas de cible mouvante. Après, on peut toujours se dire que face à des cibles qui bougent beaucoup, suffit de prendre un gros canon laser pour atomiser la région...Mais le soucis reste que plus le laser est puissant plus l'explosion qui se produira de son côté sera plus puissante...Et donc, faut toujours plus de ficelle....

    RépondreSupprimer
  3. Oh, Ethana, quelle bonne surprise !

    Allons-y dans l'ordre :
    - Les lasers sont des armes très coûteuses, ce qui augmente mon incrédulité concernant leur intérêt pour une armée non-terroriste. Ceci cependant n'empêche pas les Harkonnen d'en faire entrer des dizaines de caisses sur Arrakis, donc c'est une arme chère mais usitée.

    - s'il est possible que les puissances respectives interviennent, il me semble que la puissance de l'explosion reste très stochastique (entre l'explosion d'une grosse grenade et celle d'une ogive nucléaire tactique). Ci c'est corrélé, les lasers de poing sur un bouclier de ville doit avoir pour résultat ... quoi, 10mio de morts ?

    - cibles mouvantes, certes : c'est peu utile sur un bretteur isolé. Cependant cela devient rentable avec un laser braqué en continu sur un défilé ou doit passer l'ennemi (VLAAAA!). Pire, un laser pointé sur le trône d'un Siridar (ces gaillards aiment le bling-bling) risque fort de vaporiser toute la famille régnante (aiment-ils le blaam-blaam ?)

    RépondreSupprimer
  4. Et bien oui, je sors de l'ombre, pour une fois que j'ai quelque chose de pas trop idiot à dire ^^.

    Je vais également reprendre dans l'ordre, histoire d'essayer de rester claire :

    - Je partage ton avis quant à l'utilisation par une armée non-terroriste de lasers. Surtout qu'il est tellement plus simple d'ennuyer une Maison qui en ferait usage qu'un petit groupe d'individu se cachant on ne sait trop où sur une planète. Néanmoins, comme c'est une arme chère la technique de la ficelle devient du gaspillage. Parce qu'en toute logique, c'est l'arme qui doit se prendre l'explosion en pleine poire, je suppose...Et si un tir = un laser cassé ça devient vite très couteux.

    - Je suis presque certaine que les puissances respectives interviennent. Néanmoins, la puissance est repartie entre les explosions...Donc tirer sur le bouclier d'une ville avec une arme de poing, si on veut rester en vie c'est a priori pas la meilleure des idées...(Mais là, je me dis qu'il faudrait que je relise les bouquins, mes souvenirs sont très vague...Enfin du coup je sais ce qu'il me reste à faire ^^)

    - Dans le cas du défilé....Suffit d'utiliser le laser pour déclencher une éboulement, et tu peux l'utiliser, de façon légale, sans explosion et sans ficelle. À vrai dire, je pense que la plupart des fois, y a des choses plus simples et plus légales à faire que tirer avec son laser sur un bouclier, surtout s'il faut utiliser de la ficelle pour tirer sur la gâchette, ce qui ne simplifie pas la tâche. J'ajouterais même qu'en tant que joueuse, je trouverais très hasardeux la réussite d'un plan se basant sur là-dessus, trop de possibilité que ça ne marche pas...La corde qui casse, l'explosion plus forte que ce que l'on prévoit, des témoins qui nous accusent.....

    RépondreSupprimer
  5. Ce que tu dis n'est pas faux.

    Disons que dans le cas du bouclier urbain, je crois qu'entre le prix d'une arme (allez je suis de bonne humeur : 50'000fr) et celui d'une ville (restons mesurés : 100 milliards de francs)* je crois qu'en tant que militaire désespéré voulant user de Choc et Stupeur, je vais pas hésiter longtemps.

    Pour la ficelle, c'est effectivement hasardeux. Le joueur bricoleur aura tôt fait de dire "J'ouvre l'arme, je prend n'importe quel fil, je le coupe, je met un sucre et tire deux fils électriques depuis là. je ligote la détente et tire mon fil sur 500m (bon ça coute 1km de fil électrique soit 1'000 fr de plus). J'allume mon bouclier (on sait jamais) et il ne reste plus qu'à faire de toucher les deux fils." On peut même mettre l'arme contre le bouclier (à 2cm) pour que les deux explosions ciblent la ville.

    Définitivement, oui, il y a deux explosions : une sur l'arme, l'autre sur le bouclier.

    L'interdit du nucléaire est certes ce qui retient le plus, mais à nouveau, vu le nombre de timbrés dans cet univers je crois pas que ça suffise. Des témoins ? Badabooom nucléaire dans leurs gueules. Ils ont ameuté les sardaukars ? Badaboom nucléaire dans leurs gueules. Mouahaha, je suis maître de l'univers.



    * Je n'ai pas le taux de change du Solaris donc je garde une unité familière

    RépondreSupprimer
  6. EDIT : Holzman s'écrit avec un N et le Jihad Bultarien et en fait le Jihad Butlérien, avec É.

    RépondreSupprimer
  7. Alors, pour quelqu'un qui à lu l'intégrale des livres de Dunes, et une partie des "Avant Dune", je crois pouvoir vous répondre

    Déjà, je reviens sur le fait que personne n'ait jamais pensé au coup du laser/ ficelle : l'idée d'une mine spatiale possédant à la fois un champs de force et un laser est employé par un ennemis des Bene Gesserit (allez savoir si c'est la bonne orthographe^^) qui se révellent comme leurs concurentes directes, en moins doué mais surtout en plus sournoise... A lire ;)

    Ensuite, le laser. Tu veux savoir pourquoi il n'y en a casiment aucun en circulation ? En premier, ces armes coute une petite fortune et son prohibé, ce qui provoque une double difficulté pour une obtenir une, triple lorsque tu calcules avec la perte de la plupart des plans nescessaire à leurs construction, au point qu'il s'agisse d'une technologie extremmement rare... Ensuite, alors que l'usage du bouclier est, lui, totalement répandu, un gus qui se baladerait avec un laser serait l'équivalent d'une bombe sur patte, mais le plus important, c'est que contrairement aux idées reçu, le laser est... Le summum de l'inéfficacité.

    Pourquoi ça ? Pour une raison bien simple : son principe est de pouvoir couper n'importe quoi, à la maniére d'un ouvre boite géant (ça on ne va pas revenir dessus. Probléme 1, celui qui en utilise un ne peut décement pas utiliser de bouclier,un bon tireur, qu'il soit fremen ou assassin telaxu n'aura aucun mal à le tuer de loin. Probléme 2, on ne sait jamais qui en à un en face, de bouclier. La conséquence est qu'un tir avec ce petit joujou revient souvent à un lancé de dés avec la mort

    A part ça, le fait qu'il soit facilement repérable face à toute une généralisation des dagues, couteaux et armes de tirs beaucoup plus discréte, qu'il soit inutil dans l'assaut de grandes structures (pour la plupart équipé de bouclier), trop massive pour être affecté par un seul tir de laser_ la raison même du bannissement de cette arme des arsenaux spatiaux, et ce avant même de l'apparition du bouclier ! Bref, un bon paquet de raison qui l'ont fait abandonner par toute armée réguliére, mais aussi par les réseaux de contrebandiers qui, contrairement aux grandes maisons, n'ont ni les moyens ni l'envie de se payer ce genre d'équipement, or qui équipe d'éventuels réseaux térroriste ?

    Qui plus est, il faudrait que tes terroristes (et tes joueurs) soient aussi des kamikazes, parce qu'utiliser un fil pour échapper à une explosion thermonucléaire (et oui, ce n'est pas l'équivalent d'une ogive tactique, mais stratégique... Tout dépend de la puissance du bouclier Vs laser, mais la plupart du temps ça tourne du coté de la deuxiéme, d'ou une porté bien plus importante : c'est bien la l'interret des mines !) Il va lui falloir du fil : c'est pas 500 métres qu'il lui faut, mais bien 3 kilométres minimum ! A la limite un détonateur à distance, ça reste déjà plus crédible.

    Enfin, il y'a l'équilibre politique qui entre en ligne de compte : assassiner l'empereur comme ça, du jour au lendemain, c'est provoquer la séparation immédiate et durable de toute les grandes maisons... Autant dire que l'on régne sur quelques grains de poussiéres vu l'empire qu'on a perdu... Face à ça, il y'a la satisfaction d'avoir démolie une civilisation à l'échelle d'une galaxie, mais aprés, il n'y a pas de véritable bénéfice, à moins que la guerre civile n'entre dans cette catégorie.

    RépondreSupprimer
  8. Oh les fautes d'orthographes... J'aurais du me relire, pour le coup j'ai honte^^

    RépondreSupprimer
  9. Personne n'est immunisé à l'orthographe, pour mon plus grand malheur d'ailleurs.

    Toutes mes excuses si je n'ai pas répondu plus tôt, leParavent connaît un petit ralentissement ces temps, bref.

    Je rejoins bon nombre de tes arguments, mais - hélas - je peine toujours sur certains points : nous sommes d'accord que les lasers sont nuls, mais alors pourquoi les plus grands bourrins de l'univers continuent à les utiliser ? C'est pour que leur victoire soit moins simple ? Pour dire qu'ils sont des bad-boys ?
    Rien que dans DUNE (1), les Harkonen en emploient massivement dans leurs actions de guérilla et les Sardaukars semblent être équipés en série avec du laser et les Frémens leur en font baver avec ça.

    Comme quoi, ces derniers avaient raison, me direz-vous. Oh, oui, mais ceci n'empêche pas notre bon Muad'dib d'équiper sa garde d'élite avec du laser un livre plus tard ! L'auteur précise même qu'il faut un certain courage de sa part puisqu'il y a des boucliers dans toute la pièce. Bon, on sait que Muad'dib fume un peu trop d'épice, mais là !

    Enfin, je vais supposer que l'idée d'avoir des lasers sur Arrakis part du principe que les boucliers n'y ont pas court... Dans le désert. Aussi le faible intérêt devient nul dès que nous sommes à Arrakeen ou dans un Sietch.

    Je peine donc toujours à comprendre.

    MJ

    RépondreSupprimer