10 janvier 2011

Keyboard for Gaming : G13

... et vous n'aviez encore rien vu. Autre produit de Logitech dans la série du matériel pour gamer, le G13 se présente un peu comme un OVNI. 

J'entends : un clavier de gamer est reconnaissable comme un clavier avec des choses en plus. La souris du gamer elle aussi ressemble à une souris. Le casque pour gamer, et ainsi de suite.

Mais le G13, ne ressemble pas à grand-chose. Compacte, rembourré, doté d'un petit joystick à la précision fort appréciable, c'est probablement le plus emblématique des produits de la gamme G. 

Pour l'avoir testé sur Mount & Blade : Warband, en multijoueur, c'est confortable, très confortable. La logique du produit est que le traditionnel WASD (les Français traduiront ZQSD, sauf erreur) n'est pas ergonomique et le G13 permet en effet d'optimiser l'accessibilité à ces touches. Peut-être pourrais-je ne pas me zigouiller le canal carpien avec ce jeu. 
Points noirs ? Très peu en fait. L'écran n'a pas la qualité du G19, mais le produit est plus ancien aussi. Autre problème parfois mis en avant que je me dois de confirmer : les touches sont intitulées G1, G2, G3 etc. Or quand vous égarez la commande "Recharger" sur Battlefield, vous n'avez plus qu'à tâtonner jusqu'à retrouver le bouton que vous aviez affecté. Ça demande un petit temps d'adaptation donc et ça oblige à bien méditer la logique des macros lors de la programmation. Autre chose, il est possible d'affecter la souris au Joystick. C'est très cool, mais je n'ai pas trouvé comment mettre les boutons de la souris aux deux touches à proximité, du coup c'est un peu ballot.

En résumé, un très bel objet qui m'a fait fantasmer et qui me remplit d'une fierté propre aux matérialistes. Élégant, compacte et agréable. J'hésite à dire un must-have car on risque de me prendre au mot.
MJ

7 commentaires:

  1. Et si le père Noël était orienté nouvelle technologie...ou bien serait-ce la mère Noël ? En tous cas niveau High tech : le père Noël en a eu plein la hotte ;-)Après cette analyse on ne peut plus limpide, une conclusion s'impose : le père Noël existe (comment pourrait-il en être autrement ?)En réalité moi j'ai déjà une idée pour 2011 :
    Alors aux risques de paraître un peu plan plan, pour Noël moi j'aimerais avoir un truc qui faciliterait ma vie, parce que 2 enfants et un chat ça en fait de la poussière à évacuer.
    Mon kiff serait donc de recevoir du Père Noël un aspirateur "intelligent" qui n'a pas besoin de moi pour travailler, comme le Samsung Navibo par exemple. Pour être franche ça me laisserait plus de temps pour écrire des coms, aller sur FB et m'entraîner sur gran turismo...La geek attitude, c'est contagieux ?

    RépondreSupprimer
  2. Eh bien si être geek c'est aimer le fantastique, la science-fiction. C'est aimer lire, faire des jeux vidéos et regarder de bons films. Si c'est ne pas ramer face à un ordinateur et apprécier le jeu de rôle, ne pas avoir peur des sciences dures et aimer les débats.
    Je dois être honnête, je pense que les non geek doivent vraiment trouver leurs journées longues.

    RépondreSupprimer
  3. On est bien d'accord, c'est pour ça que j'ai pas honte ;-)

    RépondreSupprimer
  4. On peut être geek sans aimer le fantastique, la SF ou être une quiche en informatique. Mon épouse être une geekette pire que moi par certains côtés (elle a un mur de mangas), mais elle ne touche pas une bille en informatique et veut un iPad pour y faire des sudokus...

    RépondreSupprimer
  5. Ce qui rejoins la conclusion implicite que j'ai visiblement mal étayé : l'univers geek est très vaste. En sont probablement beaucoup qui crachent sur l'étiquette.

    RépondreSupprimer
  6. "je n'ai pas trouvé comment mettre les boutons de la souris aux deux touches à proximité"
    Vraiment ?

    RépondreSupprimer
  7. Eh bien non.
    Mais je suis preneur de tout explication s'il y en a.

    MJ

    RépondreSupprimer