2 octobre 2010

Viens pupuce



En passant par la frontière avec mes rangeos, (bis)
J'ai marché dans un highlander,
mais du pied gauche ca port' bonneur
Yohohooo ! Avec mes rangeos !

En passant par la Copa' avec mes rangeos, (bis)
J'ai r'çu un mandat d'arrêt,
toute la volaille me court après
Yohohooo ! Avec mes rangeos !

En passant par Videzy avec mes rangeos, (bis)
On m'a foutu dans un ordio,
J'l'ai purgé au fusil d'assaut
Yohohooo ! Avec mes rangeos !

En passant par Praesidium avec mes rangeos, (bis)
J'suis dev'nu radioactif
j'ai d'la lumière dans mon calcif'
Yohohooo ! Avec mes rangeos !



Le moins qu'on puisse dire, c'est que la partie fut mouvementée. Peut être même est-ce une pièce d'anthologie dans le domaine. Puisque je cherche parfois à passer pour un chic type (en espérant avoir des déductions d'impôts) je vous donne le scénar dans sa version non adaptée. Je ne vous rappelle pas mes recommandations en matière de hors piste sur les sites contenant du fluff.
MJ

7 commentaires:

  1. Whoa. Quelqu’un a vraiment joué ce scénario pour de vrai?

    J'avais essayé une fois et, après une partie de six heures où les personnages n'étaient même pas arrivés à la fabrique, on n'avait pas eu l'occasion de continuer (ça devait être en conv', en fait).

    RépondreSupprimer
  2. A l'assaut!

    mon coté bourrain a adoré faire du piratage informatique! Qui l'eu cru, avoir des compétences de combat qui servent a mettre le bordel dans un ordi, c'est le rêve!!!

    En passant par Videzy avec mes rangeos, (bis)
    On m'a foutu dans un ordio,
    J'l'ai purgé au fusil d'assaut
    Yohohooo ! Avec mes rangeos !

    RépondreSupprimer
  3. Eh oui, un malade l'a presque fait. Presque ? Si je connais et apprécie INS/MV, je n'en masterise pas. J'ai donc adapté le bidule pour TV. Ca passe assez bien : le labo appartenant à ACCESS dans les hauts de Caramer, l'infiltration démoniaque étant troquée contre un prototype de "virtualité augmentée" conçu pour permettre de faire de l'informatique avec des recrues de la DDF aux compétences plus que douteuses.
    Je dirais même que en plus d'être hilarant, il est l'occasion de mettre en place bien des sentiments très forts.

    J'ajoute une mention spéciale pour "Putain, tout ce trip, ça chie vachement dans mon Karma, mec...", c'est mal de lire des scénars poilants pendant le travail à l'UNI, ça passe moyennement inaperçu.

    Castor, avoue aussi que ton côté informaticien y est pour un ch'ti bout..
    Un scénar de geek à une table de geek, ça semble passer plutôt bien.

    RépondreSupprimer
  4. Alors là, respect!

    Adapter un des scénario INS/MV les plus douteux que j'ai eu l'heur d'écrire – ce qui représente déjà en soi une forme d'exploit; il n'y a guère qu'à Feng Shui que j'ai plus écrire plus calamiteux – à un jeu également douteux, ça m'impressionne.

    Je demande plus de détails!

    RépondreSupprimer
  5. Eh bien, susciter le respect d'un Auteur, il faut le faire.
    C'est avec plaisir que je donne tout détail désiré et je penses que mes bien aimés joueurs, s'ils trainent sur ces pages, auront également plaisir à contribuer. Après, je sais pas quels détails tu souhaites au juste, histoire que je parte pas sur trois pages A2 de blabla.

    RépondreSupprimer
  6. Ayant eu l'honneur de participer à ce scénar, mon premier commentaire sera une onomatopée dont je déconseille l'utilisation car trop sujette à confusion, mais elle me semble indispensable dans ce cas: WOW!
    Du bourrinage dans un ordi, un geek auto-proclamé peut tout autant aimer que trouver réchauffé. Et là c'était tout sauf réchauffé! Avec un joli acronyme comme on les aime en rab, le tout sur fond de métal industriel, une soirée mémorable assurément!

    RépondreSupprimer
  7. Les scénarios INS/MV font partie des choses que je dois récupérer pour les balancer sur le blog. Je ne suis pas encore parvenu à en récupérer les archives Word.

    J'aimerais juste savoir ce que tu as bricolé pour l'adapter à Tigres Volants.

    RépondreSupprimer