14 octobre 2010

Démineurs

Suite à un passage dans un cinéma privé, j'ai pu compléter ma culture cinématographique. Démineurs  est un filme de Kathryn Bigelow sorti fin 2009 puis mis en valeur en mars 2010 suite à la réception de ses 6 oscars. C'est pas Le Retour du Roi ni Titanic, mais faut l'faire quand même.

Pour ma part, je l'ai trouvé très bon car très original sur bien des points. Visuellement, on frise le noire-beige. C'est pas le vieux noire-blanc de Laurel et Hardy, c'est seulement une vision troublée dans une situation troublée. La caméra n'a de cesse de trembloter et ne centre pas toujours l'action. Le résultat est qu'on ressent une immersion très profonde. Le revers de la médaille c'est qu'on ressort pas vraiment reposé, c'est même plutôt exigeant pour le spectateur.

Autre point très fort : les effets spéciaux. Rien de spectaculaire et c'est ça qui est grandiose. Les bombes font un souffle, beaucoup de poussière, quelques shrapnels et une pluie de cailloux. Même dans les films historique c'est chose rare. Le bruit des explosions, de même, est très réaliste et cela met paradoxalement très en valeur une bonne sono.

Parent pauvre de l'histoire : le scénario et les personnages. Pauvre et demi car c'est parfaitement voulu : on a parfois l'impression que quelque chose se trame mais l'intrigue ne se dénoue pas plus qu'elle ne se noue, on suit simplement trois soldats dans leur quotidien.

Pour terminer, le point que j'ai trouvé exceptionnel. Plongé dans la vie des GIs, on se sent suffisamment impliqué pour comprendre les débordement de ceux-ci. Plusieurs fois on se demande pourquoi ne pas simplement gâcher une bastos sur le barbu qu'a l'aire louche, sur celui qui refuse d'obtempérer malgré de multiples sommations, etc. Bref, horreur de la guerre, ferions-nous mieux ?

En résumé, un très bon titre, plus qu'un suspens insoutenable, je dirais une immersion insoutenable.
MJ

1 commentaire:

  1. On m'a signalé une erreur dans l'introduction de cet article. Le voilà édité.

    RépondreSupprimer